Rechercher

10 propositions pour le futur de l’éducation supérieure

Mis à jour : avr. 10


La majorité des écoles de commerce se sont montées dans les années 90 mais malheureusement elles ne vont pas à la vitesse du business de 2019. Pas parce qu'elles ne le souhaitent pas, mais parce qu'au même titre que les grands groupes dans le business, elles sont prises dans une inertie difficile à faire évoluer du jour au lendemain.

C’est pour cette raison qu’avec iconoClass nous souhaitons proposer une nouvelle vision de l’éducation : plus juste, plus adaptée à la réalité du marché du travail, qui prend en compte l’authenticité des étudiants, et qui suit les principes de la méritocratie.


PRINCIPE 1 - Raccourcir la durée des études

Le monde bouge tellement vite qu’il faut apprendre sans arrêt durant toute sa vie, aller une fois à l’école n’a pas de sens, et donc y rester 5 ans n’a plus de sens non plus. Des cursus courts, plusieurs fois dans notre vie seraient plus appropriés afin d’être toujours “dans le coup”. Le master est selon moi amené à disparaître d’ici quelques années.


PRINCIPE 2 - Réduire les frais de scolarité

Une scolarité qui coûte 10 000 euros l’année durant 5 ans (sans parler de tous les étudiants de province qui doivent également s’acquitter d’un loyer etc.), ce n’est pas envisageable pour toutes les familles et c’est un réel souci. L’éducation d’excellence devrait être accessible à tous, non pas en termes financiers, mais en terme de potentiel du futur étudiant. Je n’aborde pas les facultés en économie, qui ne représentent pas la majorité des viviers de chasse des entreprises et qui sont réellement à des années lumières de ce qu’il se passe sur le marché du travail.  


PRINCIPE 3 - Développer des compétences opérationnelles

Des méthodes basées beaucoup plus sur les entraînements, la pratique, ce n’est pas normal qu’on ne sache rien faire d’opérationnel après 5 ans d’études, ni que nous ayons oublié la moitié des choses apprises. Le temps scolaire doit être basé beaucoup plus sur des ateliers qui mettent en pratique la théorie apprise au préalable. « Learning by doing », voici notre devise chez iconoClass.


PRINCIPE 4 - S’attacher au développement personnel

Réussir dans le business repose bien évidemment sur des compétences techniques, mais également sur des compétences humaines, qui ne sont pas assez (voire pas du tout) développées dans les cursus. Travailler sa confiance en soi, apprendre à dire non, la communication non verbale etc. Il faut donc savoir  maîtriser ses émotions ainsi que comprendre celles des autres. De plus nos émotions, notre personnalité font notre unicité, et c’est important de les développer.


PRINCIPE 5 - La réalité du marché loin des clichés

Être au courant de la réalité du marché qui est difficile : non tu ne seras pas manager en sortant de ton école, et non tu ne gagneras pas 6K/mois. Personne ne t’attend à la sortie, ta place, si tu la veux tu dois aller la chercher.


PRINCIPE 6 - Les métiers loin des clichés

Contrairement à ce que l’on nous enseigne actuellement, les métiers en pénurie ne sont pas ceux qu’on se bute à nous apprendre en école de commerce à savoir la finance ou le marketing. Des dizaines de nouveaux métiers sont disponibles, et quasi aucune école ne les enseigne… L’account management, le product management, les sales etc. Ces divisions recrutent en masse mais ne sont pas mis en valeur dans les écoles, ce qui fait que les étudiants non formés les choisissent par dépit à la sortie d’école car les entreprises recrutent en masse.


PRINCIPE 7 - De nouvelles méthodes de sélection

Nous devons changer les méthodes de sélection, arrêter de se baser sur les notes, le passé ou le portefeuille des gens, mais beaucoup plus se concentrer sur l’humain (à savoir la singularité de la personne). Car une tête bien faite et une motivation en or valent mieux que des 19/20 au bac de géographie ou un test réussi en mathématiques abstraites.


PRINCIPE 8 - Apprendre un métier

Des contenus beaucoup plus spécifiques et adaptés au monde du travail : en médecine tu apprends à être médecin, ou dentiste, mais bref tu apprends un métier spécifique. Nous devrions sortir des écoles business en disant je suis commercial, je suis customer success manager etc.


PRINCIPE 9 - Du contenu uptodate

Des contenus uptodate : la “matrice de porter” qu’on apprend en première année c’est bien mais qui a déjà dû s’en servir en entreprise ? Sérieusement !! Il faut du contenu adapté aux besoins des entreprises, et des enseignants qui gardent un pied dans le monde du travail pour enseigner du contenu qui sera vraiment en adéquation avec les besoins des entreprises.


PRINCIPE 10 - Apprendre à choisir une entreprise qui nous convient

Apprendre à choisir une entreprise qui nous convient très spécifiquement, et apprendre à nous vendre en tant que personne et non pas juste se définir par un diplôme ou une école. Il faut que l’école aide les étudiants à choisir une entreprise qui lui convient en terme de culture, de vision etc.


Si tu te reconnais dans ces phrases, si toi aussi tu souhaites faire partie du futur de l’éducation, et devenir un business developer que les entreprises s’arrachent : www.iconoclass.eu


Reçois nos nouveaux articles dès qu'ils sortent :


Le BOOST bi-mensuel 🚀

Marie Taquet

Le meilleur moyen d’améliorer son quotidien 🏄‍♂️ et booster sa carrière 🔥 dans un email. 

Reçois uniquement du savoir utile. 👊

Fondatrice et CEO

On fait le taff pour toi toutes les 2 semaines. 😎Pas de spam ✅ , que du ❤️

  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Facebook Icône

contact@iconoclass.eu - 07 82 31 97 96

25 rue du Petit Musc, 75004 Paris

Certifié Organisme de formation

N° 11755923775

     Réferencé EdTech.

Logo_EdTech__edited.jpg

    Réferencé DataDock